lien vers mail lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising
Recherche Avancée

Star Wars - Masters of Teras Kasi

Section Test.


Star Wars : Masters of Teräs Käsi
23/09/1998
Edité par Bullet Proof Software
________________________
Star Wars : Masters of Teräs Käsi
31/10/1997
Edité par Lucas Arts
________________________
Star Wars : Masters of Teräs Käsi
??/03/1998
Edité par Lucas Arts
________________________
Console: Sony Playstation
Genre:Combat
Développeur: Lucas Arts
Joueurs: 1 à 2
Une exclusivité Sony Playstation
Vidéo(s) commentée(s): 1
Photo de la boite de Star Wars - Masters of Teras Kasi
Star Wars - Masters of Teras Kasi, capture d'écran Star Wars - Masters of Teras Kasi, capture d'écran Star Wars - Masters of Teras Kasi, capture d'écran
Lucas Arts est un éditeur mondialement connu pour ses adaptations de Star Wars et Indiana Jones. A ce titre, la firme a sorti, au fil des ans, de nombreux jeux de shoot, de stratégie, d’aventure ou de simulation. Star Wars : Masters of Teräs Käsi, jeu méconnu par la plupart des gens, fait figure d’ovni au milieu de cette ludothèque puisqu’il s’agit là d’un jeu de combat basé comme son nom l’indique sur l’univers de la fabuleuse trilogie de George Lucas.

Réalisation (10/20)

Le concept d’un jeu de combat ayant pour thème Star Wars était aussi alléchant que novateur. Mais dès le début de la partie, on est assez déçu de la modélisation et de l’animation des personnages. En effet, ces derniers sont peu détaillés et ont la fâcheuse tendance à montrer les jointures de leurs membres et leurs mouvements peuvent paraître quelque peu saccadés et beaucoup trop raides. Toutefois, les décors sont assez bien réussis et reconnaissables. Vous pourrez par exemple vous battre dans la cité des nuages de Bespin, sur Hoth ou sur la plate forme d’atterrissage de la lune forestière d’Endor. Petit détail intéressant, les décors sont animés. Vous pourrez donc voir passer des Snow-Speeders (ci-contre) lorsque vous vous battrez sur la planète des glaces ou un TB-TT sur Endor. Pour résumer, on peut dire que globalement la réalisation est correcte pour la Playstation même si cette dernière peut faire mieux. Le jeu a globalement un an de retard à ce niveau.

Gameplay (11/20)

Le gameplay du jeu, quant à lui, présente plusieurs aspects intéressant. Vous commencerez le combat à mains nues (de même que votre adversaire) mais vous pourrez à tout moment dégainer votre arme durant la bataille (sabre laser pour Luke, Blaster pour Han…). Ceci a pour effet de varier un peu le système de combat et de doubler le nombre de coups de base disponibles. Parlons maintenant des coups spéciaux. Ils sont au nombre de sept par personnage et ne seront déclenchables pour certains d’entre eux que si une barre de combo est remplie (barre se remplissant en frappant votre adversaire). Si l’intégration de ces coups est louable, on aurait pourtant apprécié des combos plus impressionnants et différents des coups de base, même si les développeurs étaient vraisemblablement limités par le souci de fidélité à l’œuvre originale. Par exemple, l’attaque ultime de Solo est un tir de blaster en l’air qui revient sur l’adversaire, ce qui n’est pas très spectaculaire. Et le fait que ces coups ultimes soient imparables enlève encore un peu d’intérêt au jeu puisque lorsque vous avez vu votre adversaire le lancer, il ne vous reste plus qu’à attendre en espérant que vous survivrez. Autre point, cette fois assez sympathique du gameplay : la possibilité lorsque vous êtes à terre de vous relever rapidement en fauchant votre adversaire. Cette technique pourra parfois vous sauver d’une défaite certaine et vous permettre de changer l’issue du combat. A noter également que les ring-out sont possibles, ce qui augmente encore le nombre de manières de gagner. On pourra toutefois reprocher au jeu les combats un peu brouillons, le gameplay n’étant pas très fin et ne retranscrivant pas de la meilleure manière les duels des films de Lucas. Autre point noir : l’impossibilité d’afficher les coups spéciaux pendant un combat comme dans Street Fighter. Le gameplay est donc plein de bonnes idées et sympathique mais de petits défauts font qu’il manque de profondeur.

Scénario (9/20)

Au niveau du scénario, la trame est assez recherchée pour un jeu de combat. L’histoire se passe après la destruction de la première étoile noire. Pour vaincre définitivement l’Alliance Rebelle, l’empereur s’octroie les services d’une Jedi de l’ancienne république maitresse dans l’art Jedi ancestral du Teräs Käsi et lui ordonne d’assassiner les membres clés de la rébellion. Bien entendu, tout ceci vous sera exposé par le biais d’un texte jaune défilant bien connu au tout début du jeu. Malheureusement, une fois dans le feu de l’action, le jeu n’est plus qu’une succession de combats sans aucune scénarisation ou séquence vidéo. Pour être honnête, je n’ai pu vous dresser ce bref résumé que grâce à la notice du titre. La note aurait donc été beaucoup plus élevée avec une ou deux petites cut-scenes pour scénariser un peu tout ça. Mais, me direz vous, un jeu de combat n’est pas censé avoir un scénario poussé. Ce à quoi je répondrai qu’un jeu Star Wars se doit d’en avoir un. C’est dommage car Lucas Arts nous avait habitués à mieux à ce niveau là.

Durée de vie (12/20)

Côté durée de vie, vous aurez à vous frotter à quatre modes de jeu largement empruntés à Street Fighter EX Plus Alpha. Le mode arcade vous permettra donc de progresser dans l’histoire, le mode survival vous opposera à une succession d’ennemis sans jamais récupérer la totalité de votre vie, le Team Mode quant à lui vous fera former une équipe de deux à quatre personnages pour ensuite affronter une autre équipe tandis que le mode versus vous fera affronter vos amis dans un combat singulier. Un mode practice est également présent bien que très basique. Les personnages au nombre de huit (hormis les cachés) ont tous des coups différents et il vous faudra un peu de temps avant de tous les maitriser. On peut s’interroger sur le choix de l’intégration de certains des persos de la part des développeurs car si certains comme Han Solo ou Luke Skywalker étaient bien entendu indispensables, on ne peut pas en dire autant d’autres comme l’homme des sables ou le garde gamoréen. Vu le peu de combattants disponibles, on aurait au moins aimé voir les inutiles remplacés par Kyle Katarn, l’Empereur ou encore Lando Calrissian pour ne citer qu’eux. Globalement, la durée de vie est donc plutôt satisfaisante malgré le peu de personnages disponibles et la réticence que vous aurez à jouer avec une partie d’entre eux.

Bande Son (15/20)

Le véritable point fort de ce jeu se situe dans la bande son puisque ce sont les musiques des films qui sont reprises. John Williams oblige, les thèmes musicaux sont somptueux et vous plongent tout de suite dans l’ambiance de Star Wars. Ah, la marche impériale lorsque l’on se bat contre Vador (ci contre), un grand moment de bonheur. Les bruitages des armes sont également plutôt réussis et reconnaissables. Par contre, les cris des personnages lorsqu’ils se font toucher sont trop répétitifs pour la plupart et gâchent parfois le plaisir d’écouter la musique de fond.

Conclusion (11.5/20)

Croyez moi ou non mais je suis un fan de Star Wars c’est donc à contrecœur que je mets cette note à ce jeu qui, malgré son lourd potentiel et ses emprunts aux hits du genre que sont Tekken et Street Fighter, n’arrive pas à convaincre. Loin de moi l’idée de dire que ce jeu est mauvais mais ses innombrables petits défauts et sa réalisation limite l’empêchent de devenir un jeu mémorable. Les fans de Star Wars apprécieront mais les autres préféreront se rabattre sur un bon vieux Tekken.


Article publié le 04/08/2008 Jeu testé par Manuwaza