lien vers mail lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising
Recherche Avancée

Mega Man 7

Section Test.


RockMan 7 : Shukumei no Taiketsu!
24/03/1995
Edité par Capcom
________________________
Mega Man 7
??/10/1995
Edité par Capcom
________________________
Mega Man 7
??/??/1995
Edité par Capcom
________________________
Console: Nintendo Super Nes
Genre:Action/Plates-Formes
Développeur: Capcom
Joueurs: Solo uniquement
Une exclusivité Nintendo Super Nes

Photo de la boite de Mega Man 7
Mega Man 7, capture d'écran Mega Man 7, capture d'écran Mega Man 7, capture d'écran
Après six volumes sur Nes et suite au succès des Megaman X, les développeurs de chez Capcom cèdent à la demande des fans de la série classique et réalisent le septième volet des aventures de son petit robot Bleu. La Nes étant hors course, c'est la 16 bits de Nintendo qui a les honneurs du nouveau Megaman.

Mêmes ennemis, mais légèrement différents

L’histoire de Megaman 7 reprend la où le celle du 6 s'arrête. Le Dr Wily est en prison grâce à Megaman mais le scientifique malfaisant avait prévu cela. Dans un des ces laboratoires secrets, 4 robots se réveillent puisqu’ils étaient programmés pour le faire en l’absence de nouvelles de la part de leur maitre pendant plus de six mois. Dès leur réveil, les robots se dirigent vers la prison dans un seul et unique but : libérer le Dr Wily. Megaman est bien décidé à ne pas laisser cela se produire et se rend à son tour à la prison. Malheureusement il arrive trop tard et son pire ennemi s'échappe à nouveau. Tandis qu'il le poursuit, Megaman tombe sur un nouveau robot qui déclare s'appeler Bass. Après un court combat entre les deux robots, Bass s'en va en disant à Megaman qu'il est aussi fort que la rumeur le prétend mais que c'est lui qui arrêtera Wily. C'est à ce moment la que commence réellement votre aventure.

Point de surprise ici, le Dr Wily est de retour et décide de conquérir le monde. La seul nouveauté réside dans l'apparition de Bass, le Bad Guy de la série Megaman Classique. On notera aussi qu'il y a plus de dialogues entre les personnages au cours du jeu.

Je porte mon slip en 16 bits

Entre Megaman 6 et 7, le jeu vidéo est passé de la génération 8 bits à celle des 16 bits, et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça se voit. Megaman 7 est très beau graphiquement mais histoire de rester dans la lignée des anciens épisodes, les sprites sont assez gros comme si un zoom a été effectué. De plus les couleurs sont assez vives renforçant le coté « gentil » des Megaman. Les boss sont aussi bien détailles et semblent très vivants, surtout si on les touche avec l'arme qui les affecte. Au niveau animation, si les boss et les ennemis s'en sortent bien, on peut pas en dire autant de Megaman. En effet, ce dernier se déplace assez bizarrement comme si des images étaient manquantes. Ce constat est encore plus flagrant quand on se déplace avec le canon chargé. Il n'y a aucun ralentissement notable à noter et ce même sur la version Américaine.

Un Megaman mix svp

Au niveau gameplay, on reste dans le grand classique. On assiste ainsi avec plaisir au retour de la glissade et de Rush. C'est dans le déroulement du jeu qu'il y a de légère différence. L’aventure commence par un stage d'introduction comme les Megaman X, seulement quatre boss sont accessibles au début et il y a un stage entre les premiers et derniers boss comme les épisodes Game Boy. En revanche, il y aura beaucoup d'éléments à chercher. Il vous faudra récupérer les quatre lettres du mot Rush afin de pouvoir fusionner avec votre chien et il en sera de même pour récupérer les autres fonctions du toutou. Vous devrez également récupérer l'oiseau Beat qui vous sauvera des chutes dans les trous (uniquement quatre fois dans tout le jeu). Vous aurez aussi l’occasion de rencontrer Protoman dans vos déambulations. Ce dernier vous donnera des indices avant de se battre contre vous, histoire de déterminer qui est le meilleur. La vis de Auto (assistant de Dr Light) est à récupérer afin qu'il vous fasse les objets à moitié prix. Les Mega-réservoir et les vies peuvent s'acheter chez ce même Auto avec les boulons que vous pourrez ramasser en détruisant les ennemis. De grosses nouveautés pour ce Megaman en fin de compte, qui contribuent à renouveler un principe de jeu qui commençait à lasser par son manque d’innovation.

Arghhhh je suis encore mort

Ce n’est un secret pour personne, les Megaman sont des jeux difficiles et ce nouvel épisode ne déroge pas à la règle. Vous devrez bien vite abandonner vos mauvaises habitudes acquises dans Megaman X puisqu’ici le petit robot bleu ne rebondira pas sur les murs (ajustement millimétré des sauts obligatoire donc). Mais la difficulté du jeu sera encore renforcée par l’IA exacerbée des ennemis. En effet, ces derniers semblent tous avoir étudié la fourberie et vous poseront de gros problèmes. Comme si ça ne suffisait pas, les pièges des niveaux sont aussi terriblement vicieux et il n'est pas rare d'y succomber. Les sous boss sont aussi très coriaces et vicieux, tandis que certains boss seront imbattables sans l'arme appropriée. Vous en voulez encore ? Parlons donc des niveau de la forteresse de Wily qui atteignent des sommets en termes de difficulté, de même que vos rencontres avec Bass et les boss. Histoire de vous achever, sachez que le dernier boss est le plus dur de toute la saga des Megaman. Des nerfs d’acier seront donc impératifs si vous souhaitez réaliser l’exploit de terminer le soft.

J'arrive plus à oublier

Les Megaman sont réputés pour toujours avoir eu d'excellentes musiques. Qui n’a jamais fredonné celle de Megaman 2 ou 3? Hé bien Megaman 7 possède, selon les fans, les meilleures musiques de la saga. Chaque thème colle à merveille à son stage et les musiques annexes (obtention de l'arme, écran mot de passe,etc..) sont très agréables à entendre. Les bruitages sont bien réalisés mais font bien plus enfantin que ceux des Megamans X. A noter que la musique du stage de ShadeMan peut être remplacée par celle de Ghouls'n Ghosts en maintenant Start quand vous choisirez le boss. Sachez cependant qu’utiliser cette astuce aura pour effet d’augmenter la difficulté du stage… On vous aura prévenu…

Verdict

Réalisé à la demande des fans, on aurait pu s'attendre à un jeu bâclé mais il n'en rien. Doté de graphismes convaincants et de musiques sublimes, couplé à une durée de vie renforcée par des éléments de recherche, Megaman 7 est clairement une réussite. Seules ombres à son tableau? Une difficulté énorme qui en découragera plus d'un et un scénario classique. Il est à noter que la version EURO existe mais qu'elle est aussi horriblement rare.

Scénario: 12/20
Graphismes: 15/20
Jouabilité : 15/20
Musiques : 19/20
Durée de vie: 14/20
Animation: 14/20
Total: 15/20


Article publié le 05/08/2008 Jeu testé par Aglamau