lien vers mail lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising
Recherche Avancée

Marvel VS Capcom 2

Section Test.


Marvel VS. Capcom 2 : New Age of Heroes
30/03/2000
Edité par Capcom
________________________
Marvel VS. Capcom 2
29/06/2000
Edité par Capcom
________________________
Marvel VS. Capcom 2 : New Age of Heroes
16/07/2000
Edité par Virgin Interactive
________________________
Console: Sega Dreamcast
Genre:Combat
Développeur: Capcom
Joueurs: 1 à 2
Existe aussi sur: Arcade- Microsoft X-Box- Playstation Network- Sony Playstation 2- X-Box Live-

Photo de la boite de Marvel VS Capcom 2
Marvel VS Capcom 2, capture d'écran Marvel VS Capcom 2, capture d'écran Marvel VS Capcom 2, capture d'écran
Imaginez-vous : c'est le jour de la soirée entre amis autour de la console, vous avez mis le Coca au frais, préparé les pizzas mais un problème subsiste alors que vous fixez votre ludothèque : quel jeu choisir ? Un shoot ? Un party-game ? Laissez moi vos interrogations et permettez moi de vous présenter un jeu qui ravira vos invités : Marvel VS Capcom 2. Il s'agit là d'un jeu de combat à l'ancienne, comprenez par là en 2D, mêlant des personnages issus de l'univers du géant Capcom et de la firme américaine éditrice de comics Marvel. Alors accrochez vous et laissez vous emporter dans une bagarre qui laissera des traces dans votre salon !

Scénario : inexistant

Marvel VS Capcom 2 ne fait pas partie de ces jeux tels que Soul Calibur ou Tekken qui proposent une trame s’étoffant d'épisode en épisode, non ici il n'y a de la place que pour une seule chose : le bourre-pif. Bien que le chiffre 2 présent dans le titre indique un prédécesseur, la seule chose commune dans les deux titres semble être quelques personnages tels Spider-Man ou le non moins connu Ryu de l'écurie Capcom. Cependant, affirmer que le soft ne dispose d'aucun scénario serait une erreur de ma part. En effet on en découvre un sous forme d'artworks...à la fin du jeu, durant le générique. Celui-ci nous montre juste les différents protagonistes sur un bateau, en pleine discussion semble-t-il, après avoir atomisé le boss de fin. Bref on a connu mieux !

Gameplay : 18/20

Etant donné que le titre emprunte des célébrités de la série Street Fighters vous vous doutez bien que le gameplay en sera marqué. Tout bon jeu de baston en 2D se doit d'avoir une jouabilité aussi complète que possible tout en étant accessible. Sur ce point vous ne serez pas déçus ! En effet, les commandes se veulent d'une simplicité étonnante : un bouton pour le coup de poing fort, un autre pour le faible, idem avec deux autres touches mais réservées aux pieds cette fois-ci, sans oublier des combinaisons de soutien et de changement de personnages. Ceci constitue donc une base non négligeable. Le terme accessibilité prend ici tout son sens, vous allez comprendre pourquoi : une fois vos trois personnages choisis pour le combat, vous aurez à choisir entre « normal » ou « facile ». Qu'est-ce que ce choix influence ? Tout simplement vos coups spéciaux. Je m'explique : si vous optez pour facile un jet de toile avec notre araignée préférée sortira sur une simple pression de touche tandis qu'en normal une petite combinaison de touches s'impose. Ainsi, un débutant aura toutes ses chances devant un joueur confirmé et chaque utilisateur disposera d'une jouabilité presque sur mesure.

Sublime n'est ce pas ? Mais ceci n'est que la partie immergée de l'iceberg car vous pouvez également appeler vos personnages en soutien lors d'un combat. Ainsi Ken peut surgir du côté gauche ou droit de l'écran pour vous prêter main-forte. Cela procure un double avantage. Premièrement les affrontements n'en sont que plus dynamiques. Deuxièmement, vous pouvez choisir si votre coéquipier viendra attaquer, vous soigner, voire paralyser l'ennemi : ainsi ce système peut déboucher sur de véritables stratégies ! Mais Capcom a poussé ce système à l'extrême : vous disposez d'une jauge en bas de l'écran qui se remplit au fur et à mesure que vous portez des coups. Une fois que vous jugez le niveau satisfaisant, pressez deux boutons et ce sont tous vos personnages qui attaquent ! Cela donne lieu à des multiples effets visuels psychédéliques susceptibles de vous donner la migraine, mais tellement jouissifs. Je vous vois venir, j'aborde beaucoup d'aspects de la jouabilité sauf un qui semble essentiel de nos jours, je veux parler de la réalisation de combos. Et bien rassurez-vous, ceux-ci sont présents et plus complets que vous ne pouvez l'imaginer ! En effet, outre les combos « classiques », vous pouvez effectuer des « air combos » pouvant atteindre quinze coups ! Le principe est on ne peut plus simple mais demande tout de même de la pratique : vous disposez d'un coup spécifique qui fait décoller votre ennemi du sol. Une fois celui-ci réalisé, pressez tout de suite la touche haut et attaquez. Ainsi l'air combo est réalisé. Enfin, si votre adversaire semble un peu trop fort avec un personnage vous pouvez le forcer à changer voire casser ses combos. Tout cela confère une jouabilité particulière au titre qui demande un peu de pratique mais qui, une fois maîtrisé, révèle tout son potentiel destructeur !

Réalisation : 18/20

Autant être clair directement : on frôle la perfection. Le choix de la 2D pour ce genre de jeu est le plus judicieux, puisque permettant à l’action d’être bien représentée sans le moindre ralentissement. Et pourtant, ce ne sont pas les scènes pouvant provoquer des saccades qui manquent ! Imaginez une furie où un personnage tire un gros rayon laser, un autre invoque une centaine de petites créatures et un dernier sautant dans tout les sens, le tout sans la moindre baisse de framerate. Cela mérite le respect. Au niveau des couleurs, celles-ci sont inégales selon les stages, allant du chatoyant au glacial mais l'ensemble est un régal pour les yeux. Notons aussi que chaque personnage dispose de sa propre entrée. Ainsi Eddie Brock apparaît normalement avant que ses vêtements ne se changent en symbiote tandis qu’Iceberg arrive sous forme de glace avant de se briser.

Durée de vie : 17/20

Comme tout jeu de combat, la durée de vie sera fonction de la ténacité du joueur et du nombre de personnes prêtes à faire une partie. Si vous avez toujours quelqu'un pour jouer avec vous le titre aura une durée de vie quasi illimitée tant ce jeu est jouissif et s'efforce de correspondre à tout type de joueur. Si vous êtes seul rassurez-vous : il y aura tout de même de quoi faire ! Entre le mode Arcade, training et la boutique, vos soirées seront bien remplies. Passons rapidement sur les deux premiers largement connus par les fans de fighting games pour nous attarder sur la boutique qui mérite une petite explication. Au cours du mode arcade vous collectez des points, qui sont plus ou moins importants selon la difficulté et vos prestations. Ceux-ci permettent d'acheter différentes choses à la boutique. Il sera ainsi possible d’obtenir des arènes toutes neuves, des couleurs supplémentaires de costumes, des artworks et évidement des personnages ! Ces derniers étant au nombre de cinquante six (dont la moitié uniquement disponible en début de partie), je vous laisse imaginer le temps nécessaire pour tous les débloquer, sachant bien sûr que les costumes et artworks sont propres à chacun des protagonistes. Vous l'aurez compris, si vous êtes du genre collectionneur le jeu vous tiendra en haleine de nombreuses heures mais si vous vous contentez des combattants du début le mode arcade aura de quoi vous occuper tout de même.

Bande son : 10/20

Je sais, un simple 10 après l'éloge que j'ai faite de ce jeu peut sembler contradictoire mais je vais m'expliquer. Je ne remets pas en cause la qualité des bruitages et des voix qui sont de bonne facture. On ne peut d’ailleurs qu’être admiratif devant celles des X-Men, Spider-Man & co qui sont doublés par les voix américaines des dessins animés. De même, les voix de la famille Street Fighters sont les originales. Ce qui ne passe pas, ce sont les musiques. On est en droit de s'attendre à une bande son dynamique voire nerveuse pour ponctuer les combats, au lieu de ça nous avons des musiques tout simplement ennuyantes. Dignes de passer dans un ascenseur, elles contrastent dans le mauvais sens du terme avec l'ensemble du jeu, à l’exception de deux d'entre elles, ce qui est fort peu avouons le.

Conclusion : 18/20

Posséder une Dreamcast sans avoir goûté à ce jeu serait un crime, tant ce dernier constitue un morceau de choix pour les amateurs de baston 2D. Alliant un concept original qui mêle des personnages issus de deux grandes firmes et une réalisation exemplaire, Marvel VS Capcom 2 se pose en digne héritier des jeux dont il s'inspire. A noter qu'il fut réédité sur X-Box vous permettant ainsi, dans le cas où vous n'auriez pas de Dreamcast (honte à vous), de vous défouler seul ou à plusieurs !


Article publié le 11/05/2009 Jeu testé par Jonat