lien vers mail lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising
Recherche Avancée

RPG Japonais


10 raisons de ne pas les aimer


image d'illustration du dossier: RPG Japonais, 10 raisons de ne pas les aimer

Un article de Goomba_84

Tout d'abord je tiens à préciser que je suis un grand fan de RPG japonais. N'en déplaise à certains malgré toutes mes remarques incisives ici et là, c'est un genre que j'affectionne particulièrement auquel je joue depuis je suis tout petit. Je ne peux pas me targuer d'avoir fait tous les RPG mais j'en ai fini un certain nombre, ce qui me donne la possibilité d'émettre ici un jugement basé sur de multiples expériences.

10 Pourquoi les monstres possèdent tous de l'argent?

Voyez-vous souvent en ville un loup ou bien un oiseau faire ses courses? Les monstres se baladent soit avec de l'argent, soit des coffres qui renferment ledit pécule. Bien souvent vous pouvez ouvrir un orphelinat pour les bébés loups que vous venez vous-même de créer vu l'amas d'or que leurs mères (et/ou pères) laissent.

Solution : Si l’on tue un pécheur on obtient un poisson, si on tue un poisson, des écailles et de la "viande" (ça reste un poisson ^^) ce n'est pas dur à faire. On pourrait dès lors ajouter certains aspects comme le fait de nourrir son héros, ou de pouvoir fabriquer des objets avec les écailles.


9 Résumer l'intrigue d'un RPG japonais

Les intrigues sont devenues telles que chaque nouveau jeu tente de pousser le vice toujours plus loin avec des intrigues alambiquées et secondaires. Il y a toujours un méchant au dessus de tout qui manipule tout le monde, qui apparaît uniquement à la fin du jeu et dont personne n'avait jamais entendu parler avant. Le personnage principal va découvrir que son frère n'est pas mort, un autre personnage que sa mère est un robot et le dernier que son père est une patate cosmique. Rien de surprenant parce que personne ne sait ce qui se passe réellement de toute façon.

Solution : Faire des histoires simples mais qui tiennent debout, sans des ramassis de faux coup de théâtre ridicule. Il est vrai que la traduction immonde et je pèse même mots, de certains titres n'aide pas forcément à comprendre certaines intrigues. De plus on voit un phénomène d'ajout d'intrigues comme si les studios cherchaient à être celui qui en a mis le plus. Je suis personnellement adepte des histoires sans "happy end". Je rêve de voir des jeux ainsi. Pourquoi les « gentils » gagneraient toujours? Ce que j'affectionne particulièrement ce sont les histoires où, dès le début, on sait que les héros vont mourir, et la seule chose que l'on peut faire est de le voir se démener comme des fous pour leurs convictions,.. en vain. Ce qui permet en outre de développer le thème des valeurs et convictions et du sens du sacrifice autre que le classique: "je me sacrifie pour sauver mes amis, bonne chance, ne m'oubliez pas, je resterai dans vos cœurs à jamais et blablabla."


8 Les voix
.
Les RPG à la Japonaise proviennent souvent de studios Japonais et ont donc été conçus et pensés entièrement en Japonais. Lors de la sortie sur les autres continents, il faut réenregistrer les voix. Les voix anglaises (ou pire françaises) sont d'une laideur sans nom avec une intonation à faire pâlir Derrick et d'un jeu pitoyable. Je rajouterais que cela coûte cher de refaire les voix quand on entend le résultat on peut appeler cela : jeter l'argent par les fenêtres. On a l'impression que ce sont des huîtres qui doublent en version anglaise. Je n'ai jamais compris cette envie de faire un doublage, je ne vous raconte pas quand il est fait en français. Par ailleurs les jeux mettraient moins de temps à sortir s'il suffisait de traduire le texte.

Solution : laissez les voix originales et mettez des sous-titres, point barre


7 Demi-dieu, mais phobique des animaux

Votre héros a beau être un demi-dieu, avoir les armes les plus puissantes de la terre et combattre le mal lui-même, il a peur d'un chien qui aboie et qui barre le passage à un coffre ou à une porte. Il faudra user de toute votre astuce pour que celui-ci s'en aille, autrement impossible d'y avoir accès. Le chien pourrait avoir la rage, imaginez que votre héros se fasse mordre. Et ceci est également vrai avec certaines personnes comme les enfants. Si dans le script vous ne pouvez pas aller tout de suite dans un endroit, celui -ci peut être gardé par enfant qui ne vous laissera pas passer, et vous ne l'impressionnez même pas.

Solution : il est possible de rendre le jeu un peu plus réaliste en évitant de mettre un animal ou un enfant devant une porte ou trésor. Que l'endroit ne soit pas accessible parce qu'il est derrière une falaise ou bien un faux mur, c'est compréhensible, mais qu'il soit gardé par un gamin de 5 ans, c'est ridicule. Il s'agit juste d’une question de mise en scène du décor.


6 Je préférerais jouer plutôt que regarder une cinématique de 15 minutes

Un jeu n'est pas un film. Malheureusement l'apparition de la 3D a précipité cet état de chose si bien que maintenant de plus en plus de gros éditeurs intègrent un nombre incroyable de cinématiques dans leur jeu. Parfois même (et ce fut le cas avec FF) il s'agit d'un argument de vente. Un jeu est un jeu dans lequel on joue, on ne regarde pas ce qui se passe sinon cela s'appelle un film. Les jeux à cinématiques sont à bannir. Surtout cela évite d'avoir une belle cinématique et ensuite de se retrouver devant un jeu ultra moche. C'est l'appel du toujours plus qui ne sert à rien et nuit aux jeux vidéos.

Solution : prendre exemple sur les FPS, où les cinématiques comme dans Bioshock ou Portal permettent au jeu d'avancer sans qu'il n’y ait rupture. Une au début et une à la fin c'est amplement suffisant.


5 Je fais équipe avec quoi??

La plus part des RPG Japonais vous forcent à faire équipe avec un animal ou une chose anthropomorphique, et ce même quand vous êtes le dernier rempart sur terre, quand la liste des héros mort au combat excède au centuple celle de ceux qui restent, prêt à se battre, dès lors il y aura toujours cette chose à vos côtés avec une tête de marshmallow et qui vous regarde et vous lance un : "leur sacrifice ne doit pas être vain", ce qui est en soi assez peu crédible venant d'une barbe à papa sur patte.

Solution : Limiter les membres de l'équipe aux choses ayant une âme.


4 Je n'aime le héros que je suis censé incarner.

Il y a deux types de héros. Le sombre qui a un lourd passé et un penchant pour ne pas répondre directement aux questions. Tout ce qu'il dira vous rappellera les paroles d'une chanson de Good Charlotte et toutes les femmes sont attirées par lui malgré son manque d'humour et de sensibilité. Le second type, est le jeune optimiste qui ne pense qu'à aider les gens et à sauver le monde. Il vit dans un village avec son grand père, l'aide aux champs et distribue des tomates aux villageois à sa place et dort souvent plus que de raison surtout au début du jeu.

Solution : c'est un fait les héros ont tous entre 12-17 ans. A 12 ans vos héros doit faire c'est preuve mais c'est déjà un homme, à 18 ans c'est un vieux routard ayant tout vu qui ne pense qu'à la retraite. A croire que, malgré la présence de beaucoup de vieux dans les jeux, l'espérance de vie doit avoisiner les 20 ans...Avoir des personnages plus vieux, plus adultes permettrait non seulement d'avoir des histoires moins niaises mais aussi qui aborderaient plus de sujets.


3 Le monde protégé par 3 personnages maximum

Où est l'intérêt d'avoir une panoplie de personnages jouable si l’on ne peut en prendre que 3 dans son équipe, que font les autres attendant? Ils prennent des RTT, se lorgnent les pouces, mangent dans un restaurant chic? L'illusion que le monde est en danger est alors complètement effacée. Ceci est particulièrement vrai pour deux jeux : Chrono cross et Suikoden.

Solution : La logique veut que si vous avez 20 personnages à dispositions, ils viennent tous au combat en même temps (surtout pour sauver la planète) et si le fait d'avoir les 20 personnages déséquilibre le jeu alors il ne fallait pas mettre 20 personnages jouables.


2 Je m'assoie et j'attends mon tour

On a là le problème du combat temps réel et tour par tour qui s'opposent. Je suis bien évidemment contre le tour par tour, système stupide qui n’a de rien de stratégique malgré ce que ses défenseurs peuvent en dire. Vous connaissez mon point de vue là dessus. C'est aussi l'une des raisons qui fait que je ne pourrais jamais jouer à certains RPG tellement je me fais **** pendant les combats (mention spéciale pour les RPG qui allient Tour par Tour et combats aléatoires toute les 15 secondes.

Solution : pourquoi ne pas faire des combats qui ressemblent à des combats, et non pas calqués sur du tour par tour. Pour le combat tour à tour, pourquoi ne pas montrer la peur du personnage alors que l'adversaire prépare un sort.


1 Les embuscades par des ennemis invisibles.

Voici ma plus grosse bête noire, et ce qui fait que je commence beaucoup de RPG mais j'en laisse tomber beaucoup également à cause de ce système absurde d'ennemis aléatoires. Vous ne voyez pas un ennemi à 100 kilomètres par contre, il peut être souvent juste sous votre nez et vous attaquer par surprise, qu'il s'agisse d'un dragon qui fasse le double de votre taille ou bien un rampant quelconque. Il y n'y aucune logique là dedans. Au temps des vieux jeux, les consoles ne pouvaient afficher à la fois le monde et les monstres, faute de puissance. Mais cette époque est révolue.

Solution : éliminer tout simplement le concept de mode de combat où un écran vous transporte dans la zone du dit combat. Ne serait-ce pas possible de faire en sorte que l’ennemi ait une vraie intelligence artificielle, quitte à ce qu'ils se cachent pour effectivement tendre des embuscades?

Note : Certains passages sont une traduction et une formulation d'un article anglais intéressant sur le sujet.

Article publié le 14/04/2008

photo d'illustration pour le dossier:RPG Japonais  

Les commentaires pour cet article avant le 23 février 2014



Posté par killer-kill le 06/01/2012

un dossier assez bizarre quant même.
je pense la même chose que "The Crwaps" inutile d'en dire plus donc.



************************************************************


Posté par Chevels le 12/04/2011

C'est vrai que c'est un article très ambigüe quand même. Heureusement que l'auteur précise qu'il aime les RPG Japonais sinon on s'en serait pas douté. C'est à dire qu'il casse un par un les aspects qui font un RPG Japonais :/
Mais bon...

************************************************************


Posté par Manuwaza le 22/11/2010

Un bon commentaire argumenté effectivement, j'aime :)
Pour ce qui est de sa teneur, je pense que le but de l'ami Goomba était de souligner les petites incohérences des RPG japonais. Mais à mon avis, pour lui comme pour beaucoup de personnes, ce sont ces incohérences qui font le cachet du genre et le rendent aussi populaire.

Toujours à mon avis, le but de l'auteur était probablement de porter un regard objectif sur le contenu de ces jeux, regard objectif qui ne reflète pas forcément l'affection que l'on porte à un jeu : FF7 est mal traduit, pas forcément beau, a un scénario assez brouillon par moments, des personnages aux proportions non-respectées (SD oblige), bourré de clichés... Ça c'est pour l'objectif, ce sont des faits, mais ça ne m'empêche pas de le classer dans mon top 3 (avis qui n'engage que moi) des meilleurs RPG, aux côtés de FF6 et de Panzer Dragoon Saga.

Bref, une fois encore, je parle peut-être dans le vide. Idéalement, il faudrait demander à l'auteur ce qu'il en pense mais vu qu'il ne passe plus sur le site, il va falloir te contenter de moi :)
C'est comme ça que j'ai ressenti son article, je suis peut être dans l'erreur cependant.

Merci pour ton commentaire en tout cas ;)

************************************************************


Posté par Tanuki le 22/11/2010

Voila un commentaire bien argumenté dans lequel je me retrouve!

************************************************************


Posté par The Crwaps le 22/11/2010

Tu aimes quel RPG ?
Ceux sans combats ? Sans cinématiques ? Sans retournement de situation ?

Déja tu dis qu'il faudrait une cinématique au début et une a la fin. Précise s'il s'agit de cinématique ou de cut-scéne ? Les cinématique sont toujours assez rares dans les rpg. Peut etre 2h dans chaque FF pour 60h de jeu. Et imaginer un RPG avec simplement 2 phases narratives est impensable.

Tu n'aime pas les combats au tour par tour ? trés bien mais alors a quoi joues tu depuis si longtemps ? Cela écarte tous les FF ou Dragon Quest , tous les tacticals et 80% des RPG sortis en Europe.

Tous ca pour dire que je ne comprend pas ton dossier. Les voies dans les RPG ne sont présente que depuis l'avénement des 128 bits ( ok je met Grandia de coté). Or l'age d'or des RPGs est a mon sens l'époque 16 bits.

Les scénarios sont certes niais mais pas plus que ceux des mangas ou le héros se fait battre puis développe une technique secrétes pour se venger dans chaque épisode ! Je crois simplement que contrairement a ce que tu dis tu n'aime pas les RPGs jap !






************************************************************