lien vers mail lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising
Recherche Avancée

Les differents types de RPG


Comment varier les plaisirs


image d'illustration du dossier: Les differents types de RPG, Comment varier les plaisirs

Un article de Jonat

De nos jours le jeu-vidéo est un média et un divertissement qui s'est largement démocratisé si l'on compare la situation actuelle au début des années 90, puisqu'ayant subi une profonde diversification afin de toucher un public plus large. De ce fait, de nombreux genres ont vu le jour dont le RPG qui a connu une véritable percée en 1997 grâce au septième volet de la saga Final Fantasy. Aujourd'hui, ce genre s'est vu décliné en plusieurs variantes que nous allons étudier ici. Je tiens à préciser que je ne traiterai pas du RPG « standard».

Le Tactical-RPG, ou comment mener ses troupes à la victoire :

Tout comme dans un RPG standard, il nous est ici proposé de diriger une équipe de héros dont la mission sera généralement de sauver le monde (ou du moins pour 99% des cas). La différence se trouve dans le nombre de héros à contrôler, vous n'en dirigez pas six ou sept mais une quinzaine voir une trentaine ! Bien entendu, le système des classes est conservé et chaque unité dispose d'un talent propre (magie blanche, guerrier, unité volante).
Cette variante du RPG est apparue en 1987 sur NES avec le premier épisode de Fire Emblem. Depuis, d'autres sagas se sont formées dont Shining Force pour Sega sur Megadrive et Final Fantasy Tactics sorti sur PS1.

Mais concrètement, comment l'action se passe-t-elle ? Sachez tout d'abord que l'aspect exploration est réduit à sa plus simple expression, d'ailleurs on peut même résumer le T-RPG selon ce schéma : phase d'exploration de la ville (achats, recrutement d'unités, etc...), la bataille à proprement dit et l'avancée du scénario. Cela peut sembler répétitif mais en réalité il n'en est rien. Intéressons-nous maintenant au déroulement la bataille. Elle se joue au tour par tour mais il ne suffit pas de placer ses unités et d'attaquer en fonçant. Non, ici c'est la réflexion qui prime. Pour démonstration, le terrain doit être étudié afin d'éviter une mauvaise surprise. Par exemple, si votre unité se cache dans les buissons elle y gagnera en esquive mais si elle se trouve dans l'eau alors elle sera plus vulnérable aux sorts de foudre. Bien entendu, chaque série a su développer ses propres codes mais on y retrouve globalement les mêmes. Vous l'aurez compris, la moindre erreur se paie cash dans un T-RPG (ex : dans Fire Emblem une unité perdue l'est pour toujours). N'oublions pas que certains types d'unités sont plus ou moins efficaces contre d'autres, un guerrier résistant mal aux attaques magiques (donc à distance) mais n'ayant aucun problème au corps à corps contre le fragile lanceur du sort. Enfin, la partie gestion des unités est elle très présente et l'on retrouve donc avec plaisir les quêtes de la meilleure arme ou armure.


A contre-courant du T-RPG : l'action-RPG :

Étant donné que les joueurs de RPG ne sont pas tous des généraux en puissance pouvant analyser en détail le terrain entre chaque tour, les développeurs ont dû satisfaire la frange « bourrine ». Dans les Action-RPG, finies les subtilités. Ici les jeux sont plus centrés autour de l'action et des combats qui se déroulent pour le coup en temps réel. On parle d'ailleurs de « hack'n slash » que l'on peut traduire par « entailler et trancher », un nom qui parle de lui-même. Le joueur par le biais de son avatar parcourt un monde imaginaire, y rencontre des monstres et les tue afin de gagner de l'EXP et ainsi monter de niveau. Cette montée s'accompagnant bien sûr de l'amélioration de certaines statistiques, gardant ainsi son lien avec le genre RPG même si ce lien est minime dans certains jeux. Les dignes représentants du genre sont Hack Infection, Fable et plus récemment Fallout 3. A noter que généralement, ces jeux sont dotés d'un mode online (payant ou non) voient souvent sortir plusieurs extensions afin d'approfondir l'histoire ou proposer une quête parallèle. Enfin, contrairement au T-RPG, le joueur dispose d'une grande liberté dans l'exploration des lieux et peut décider à tout moment de s'écarter de l'aventure pour y faire des quêtes secondaires.


Le vilain petit canard de la famille : l'aventure-RPG :

L'aventure-RPG réalise un véritable exploit : minimiser encore plus que l'action-RPG les mécaniques du RPG ! Ici, pas de prise de tête mais une large place accordée aux énigmes et à l'exploration. La différence avec l'action-RPG est qu'ici le principe du jeu n'étant pas axé exclusivement sur les combats, il en découle un jeu moins bourrin. Il se peut même que les principes du RPG soit purement dédaignés. Logiquement, les combats ne sont plus au tour par tour et ne demandent pas une grande analyse de la situation également.

Citons pour les plus célèbres jeux appartenant à cette catégories la saga des Zelda mais également et surtout Secret Of Mana qui intégré un système de niveau, d'équipement et d'invocations.


Pour les hommes, les vrais : le dungeon-RPG :

Attention ! Petits joueurs s'abstenir ! Il ne s'agit ni plus ni moins que de la forme la plus ancienne et la plus difficile du RPG qui soit. Seule compte ici l'aventure mais surtout un univers baignant dans l'heroic-fantasy, autrement dit vous allez vous farcir des gobelins et autres dragons à tous les étages. Oui, j'ai bien écris « étages » : le dungeon-RPG a de particulier le fait qu'il ne tient généralement que dans un donjon, ça peut paraître peu mais vu le nombre d'étages et de pièges il y a de quoi s'occuper. Vous aurez donc deviné que l'exploration est assez limitée, d'autant plus que généralement dans ce genre de jeu il n'y a qu'un seul village. Les combats quant à eux se font en temps réel. Ce genre était surtout en vogue dans la décennie 1980-1990 sur les Amiga et autres Atari ST, aujourd'hui il en reste assez peu.

Voilà une liste de ces dinosaures qui devraient rappeler quelques souvenir aux plus anciens d'entre vous : Dungeon Master (et sa momie qui me terrifiait à mes quatre ans), Rogue (et ses graphismes en symboles) et Wizardry : Bane of the cosmic Forge. Je tiens à préciser que dans certains titres (Dungeon Master pour ne pas le citer) l'aspect RPG était poussé très loin : gestion de l'équipement mais aussi de la soif/faim de vos personnages ainsi que la création de sorts !


Le MMORPG : avenir du RPG ? :

MMORPG signifie « Massive Multiplayer Online Role Playing Game », ce type de jeu se trouve surtout sur PC mais existe aussi sur consoles pour peu qu'elles soient dotées d'une connexion à Internet. Et là vous vous dites « super ! Je vais pouvoir partir à l'aventure avec dix de mes amis et atomiser du nain ! » sauf que ce n'est pas si simple. Pourquoi ? Tout simplement parce que pour la plupart d'entre eux (World Of Warcraft en tête et Dofus), vous devez payer un abonnement afin de pouvoir jouer. Ensuite, il faut une machine tienne plus ou moins la route et enfin il faut être prêt à repayer pour s'acheter certains équipements. Heureusement, depuis pas mal de temps, on voit apparaître des MMORPG gratuits (Rappelz). Dans ces titres, tout est basé sur la communauté qui se développe à grande vitesse, entraînant chez certains une coupure avec la société tant ces jeux peuvent être immersifs/prenants. Concernant les éléments du RPG, on y trouve les combats en temps réel ainsi que la notion d'évolution et de classes. La gestion de l'équipement peut faire surgir un aspect mercantile puisque certains objets peuvent être achetés avec de l'argent qui, lui, est bien réel ! On remarque un pays qui est particulièrement actif dans ce genre de jeu : la Corée qui fournit pas mal de MMO gratuits. Enfin, ici plus que dans les autres genres de RPG, les extensions sont plus que jamais présentes et permettent soit d'explorer une nouvelle contrée, soit d'avoir un niveau encore plus élevé ou encore d'obtenir de nouveaux objets.

Les brillants acteurs de ce genre sont World Of Warcraft, Dofus, Rappelz et aussi un certains Phantasy Star Online sur Dreamcast qui en son temps était le premier MMO sur console me semble-t-il. Je tiens à préciser une chose : avec l'apparition des MMO sont apparues toutes sortes de dérives, tel le vol de compte, la revente de personnages balèzes voire l'apparition de Bots qui travaillent à la place de leur « maître ».

En conclusion, on peut affirmer que le RPG est un genre désormais bien représentée chez nous et que chaque joueur peut y trouver un soft à son goût. Cependant, on remarque une mutation dans le domaine du RPG : fini le temps où l'on explorait seul un sombre donjon en quête de trésors, désormais l'aventure se partage à plusieurs avec la construction d'une véritable communauté qui fait l'objet d'intérêts marchands qui sont eux bien réels.
Mais je reste optimiste : il restera toujours des amateurs de RPG « à l'ancienne » et je retourne à mon Fire Emblem !


Article publié le 09/10/2009

photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  photo d'illustration pour le dossier:Les differents types de RPG  

Les commentaires pour cet article avant le 23 février 2014



Posté par Gilles59760 le 12/02/2010

c'est sympa comme article mais dis-moi, tu n'aurais pas oublié l'essentiel à la fin?
Il n'y a aucune pfoto de RPG :s

************************************************************