lien vers mail lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising
Recherche Avancée

Castlevania Partie 2


De la fiction à la réalité


Un article en rapport avec la saga Castlevania
image d'illustration du dossier: Castlevania Partie 2, De la fiction à la réalité

Un article de Manuwaza



Rappel Sommaire



Partie 1 : La genèse du projet et les influences
Partie 2 : De la fiction à la réalité
Partie 3 : Castlevania fait des émules
Partie 4 : Le concept général/Une trame scénaristique extrêmement riche
Partie 5 : Les différents jeux de la saga : années 80, la genèse
Partie 6 : Les différents jeux de la saga : de 1991 à 1995 : l'avènement du 16 bits
Partie 7 : Les différents jeux de la saga : de 1996 à 2000 : génération 32/64 bits
Partie 8 : Les différents jeux de la saga : de 2001 à 2005 : génération 128 bits
Partie 9 : Les différents jeux de la saga : de 2005 à nos jours : le next-gen
Partie 10 : Les goodies


De la fiction à la réalité



Cette dernière comprend ainsi également dans son casting des personnages ayant réellement existé dans l'histoire de pays comme l'Angleterre, la Roumanie, ou même la France. Je vais, dans le paragraphe suivant, m'efforcer de faire un petit point sur ces protagonistes...


Vlad III Basarab, dit Draculea ou Tepes (1431-1476)



Le premier, et le plus évident, n'est autre que Vlad III Basarab Draculea, ce dernier ayant tout simplement inspiré le personnage de Dracula dans le livre éponyme de Bram Stoker. Né en Transylvanie en 1431, il est le fils de Vlad II Dracul (le dragon, ou le diable). Après une enfance passée à la cour de son père, et une période de captivité chez les Turcs (envoyé là bas en otage par son père afin de prouver son allégeance aux Ottomans), Vlad revient au pays dans un contexte de guerre civile. En effet, deux branches de sa famille se disputent le trône de Valachie : les Basarab Danescu, et les Basarab Draculescu. Finalement, Vlad II sera capturé et tué avec son fils ainé Mircea II, permettant ainsi à son rival Vladislav II de monter sur le trône de Valachie. Son triomphe ne sera cependant que de courte durée, puisqu'en 1456, Vlad III parviendra à tuer ce dernier et à s'adjoindre « définitivement » le trône du royaume.

Fort de ce succès, le roi de Valachie va alors partir en guerre contre les Ottomans, provoquant la colère du sultan Mehmed II auquel il refuse de payer le tribut convenu bien des années plus tôt. Balayé par l'armée Turque, Vlad III parviendra malgré tout à s'échapper et tentera d'aller chercher de nouveaux alliés en Hongrie. Il sera cependant trahi par Matthias Corvin, roi de Hongrie, qui le fera arrêter et emprisonner pendant douze ans alors que Vlad venait à l'origine quérir de l'aide contre les Turcs. Au terme de sa période de captivité, le prince tentera de mettre en place un nouveau règne, en élisant domicile à Bucarest (ville qui n'était à l'époque qu'un petit village). L'année 1476 marquera la reconnaissance du troisième règne du prince, mais sera également l'année de son trépas au cours du mois de décembre.

Finalement, Vlad III restera dans l'histoire comme un dirigeant impitoyable, ayant même été surnommé Tepes (l'empaleur en roumain) par ses ennemis. En effet, le prince valaque utilisait une méthode inédite à l'époque en Europe pour exécuter ses ennemis, à savoir le supplice du pal. Cette caractéristique sera d'ailleurs reprise par Bram Stoker dans son livre, le pieu devenant la seule arme susceptible de vaincre un Vampire. Cette réputation de dirigeant sans pitié et barbare à souhait a cependant été largement exagérée par les ennemis de Vlad III. Parmi ces derniers, on compte les marchands Saxons traversant ses territoires, qui ont dû faire face à d'incessantes augmentations des frais de douane afin de financer ses campagnes guerrières, mais également les Boyards de Valachie, aristocrates souhaitant à tout prix conserver leurs privilèges dans cette région. Cette image a été corroborée par de nombreuses représentations du prince en train de se repaitre de sang en admirant une forêt de pals. Finalement, Vlad n'était probablement pas plus sanguinaire que les autres souverains de cette époque, mais a mis en place un gouvernement ne laissant aucune place aux complots et à la malhonnêteté, la moindre incartade (du mensonge au meurtre, en passant par le vol) étant punie de mort par empalement. Difficile de démêler le vrai du faux à ce niveau, les différentes sources d'informations se contredisant joyeusement sur beaucoup d'aspects de l'histoire de Vlad Draculea. Toujours est-il que c'est bel et bien ce personnage qui a été à l'origine de la légende de Dracula, et est ainsi devenu immortel sous la plume de l'irlandais Bram Stoker...

image vlad tepes basarab



Elisabeth Bathory (1560-1614)



Comtesse Hongroise née en 1560, Elisabeth appartient à la prestigieuse famille des Bathory. A l'âge de quinze ans, elle est mariée à Ferenc Nádasdy, et reçoit le château de Cachtice (situé dans les Carpates, dans l'actuelle Slovaquie) en tant que cadeau de mariage. Trois ans plus tard, son mari est nommé commandant en chef de l'armée hongroise qui est alors engagée dans une guerre sans merci contre les Turcs. Incombe alors à Elisabeth la difficile tâche de préserver le domaine de son époux des assauts Turcs, monnaie courante à l'époque. Son mari mourra finalement en 1604, vraisemblablement des suites d'une blessure reçue au combat (les sources divergent une fois encore à ce niveau). C'est là que va commencer l'affaire qui nous intéresse le plus dans le cadre de ce dossier...

Au début du dix septième siècle, les rumeurs les plus sordides circulent sur les exactions de la comtesse, qui se livrerait à des cérémonies sataniques et sadiques. Il faudra cependant l'intervention d'un prêtre, István Magyari, pour que l'affaire devienne publique et arrive aux oreilles du pouvoir en place à Vienne. Commence alors en 1610 une enquête, menée par un certain György Thurzó. A la fin de l'année, l'empereur Matthias Premier accompagné de ce dernier ainsi que de quelques hauts dignitaires demandent asile à la comtesse Bathory. Cette hospitalité est cependant un masque visant à enquêter dans de meilleures conditions. Les résultats sont alors sidérants. Sont découvertes dans un cachot des jeunes filles « stockées » pour de futures cérémonies. Il s'avèrera que depuis des années, la comtesse attirait de jeunes personnes en leur promettant une place au château, et se livrait sur elles aux pires actes de tortures, aidée en cela par des complices parcourant la campagne, mais également les comtés voisins à la recherche de futures victimes. Les estimations du nombre de suppliciées varient selon les sources, mais il paraît vraisemblable qu'au moins une centaine de jeunes filles aient été sauvagement torturées de nombreuses manières avant d'être tuées. Elisabeth aurait été « poussée » à ces agissements sadiques par une mystérieuse femme du nom d''Anna Darvulia, que l'on ne retrouvera cependant jamais pour lui demander quelques éclaircissements.

Un procès s'ouvre alors en toute hâte en 1611, procès qui aboutira à la peine de mort pour trois de ses quatre complices (le quatrième étant condamné à la prison à vie), et à l'assignation à résidence de la comtesse. Pour comprendre ce verdict apparemment clément, il convient de se replacer dans le contexte de l'époque. La famille Bathory est depuis des siècles extrêmement influente, et le mari d'Elisabeth est un héros de guerre. Dans ces conditions, prononcer une sanction fatale n'aurait pas été « politiquement correct ». Malgré tout, la sentence n'est guère plus enviable puisque la comtesse est condamnée à vivre le reste de sa vie dans une pièce, et ce sans voir la lumière du jour. Elle survivra un peu plus de trois ans à ce traitement... Le destin sordide de Bathory inspirera de nombreuses légendes. Selon certaines croyances populaires, cette dernière aurait eu pour habitude de se baigner dans le sang de ses victimes pour s'assurer une éternelle jeunesse. Cette légende lui vaudra le surnom de Comtesse Dracula. Dans ces conditions, rien de bien étonnant au fait que Konami se soit directement inspiré de ce personnage dans Castlevania Bloodlines, en faisant même la propre nièce du prince des ténèbres...

image de elisabeth bathory



Gilles de Rais, dit Barbe Bleue (1404-1440)



L'histoire de Gilles de Rais est similaire à celle d'Elisabeth Bathory sous bien des aspects. Né à Machecoul en 1404, ce soldat exemplaire deviendra un héros lors de la guerre de cent ans, combattant notamment l'armée Britannique aux côtés de Jeanne d'Arc. A vingt quatre ans, et après moult victoires sur les anglais, il deviendra ainsi Maréchal de France (le plus haut grade militaire à l'époque), riche, et respecté par tous. Il tombera cependant en disgrâce suite à l'échec du siège de Paris en 1429, ce qui le poussera à se retirer sur ses terres à Tiffauges en Vendée.

C'est à cet endroit que vont être perpétrés les crimes dont il sera accusé bien des années plus tard. Peu à peu, il va s'adonner à l'alchimie ainsi qu'à la magie noire, avec pour but ultime de percer le secret de la pierre philosophale afin de pouvoir financer son train de vie lui faisant dilapider petit à petit toutes ses richesses (il vendra également moult possessions lui appartenant). Peu à peu, à partir de 1432, des enfants commencent à disparaître dans la région, mais Gilles de Rais ne sera inquiété qu'après avoir profané une église, attirant ainsi l'attention du Duc de Bretagne Jean V et de l'évêque de Nantes Jean de Malestroit ... Ces derniers vont alors déclencher une enquête sur les rumeurs circulant à son sujet, et le résultat va être pour le moins effroyable... En une dizaine d'années, Gilles de Rais a enlevé, torturé, et tué plus d'une centaine d'enfants (l'accusation fait mention de cent quarante homicides). Au départ sexuels, ces crimes devinrent ensuite sataniques, les meurtres prenant place dans des cérémonies rituelles ayant pour trait l'invocation de démons.

Le procès s'ouvre en 1440 à Nantes, et met à jour toute l'horreur des agissements de l'ancien Maréchal de France. Ce dernier est condamné à mort, et exécuté le vingt six octobre de la même année, par pendaison suivie d'incinération (en compagnie de deux de ses valets, considérés comme ses complices et ayant joué un rôle important dans les macabres cérémonies). Gilles de Rais, en plus de faire une apparition dans les épisodes N64 de Castlevania, est souvent associé au personnage de Barbe Bleue... A noter que de sérieux doutes planent aujourd'hui encore sur la culpabilité de ce héros de guerre...

image de gilles de rais
Gilles de Rais



Ces trois protagonistes ont donc, par de multiples extrapolations, intégré le casting de Castlevania et ainsi apporté leur pierre à l'édifice que constitue ce splendide univers d'une richesse sans équivoque...


Rappel Sommaire



Partie 1 : La genèse du projet et les influences
Partie 2 : De la fiction à la réalité
Partie 3 : Castlevania fait des émules
Partie 4 : Le concept général/Une trame scénaristique extrêmement riche
Partie 5 : Les différents jeux de la saga : années 80, la genèse
Partie 6 : Les différents jeux de la saga : de 1991 à 1995 : l'avènement du 16 bits
Partie 7 : Les différents jeux de la saga : de 1996 à 2000 : génération 32/64 bits
Partie 8 : Les différents jeux de la saga : de 2001 à 2005 : génération 128 bits
Partie 9 : Les différents jeux de la saga : de 2005 à nos jours : le next-gen
Partie 10 : Les goodies



Article publié le 14/11/2010

Les commentaires pour cet article avant le 23 février 2014



Posté par Manuwaza le 04/12/2010

Isn't it? :)

************************************************************


Posté par Ed le 04/12/2010

Creepy...

************************************************************


Posté par SLAINE le 21/11/2010

Très bon rappel historique, c'est excellent...
Merci ;)

************************************************************


Posté par Manuwaza le 17/11/2010

Merci :)
Pour être franc, je souhaitais mettre le tout en ligne d'un coup, mais la masse d'info était trop importante et j'ai planté l'interface d'insertion.
Du coup, j'ai dilué, et ça permet au tout d'être moins indigeste parce que mine de rien, 66 pages, ça en fait de la lecture...

************************************************************


Posté par Khain le 17/11/2010

Super dossier, en plus je suis en plein dans Castlevania (je développe une démo de fangame). Ca fait toujours plaisir d'en apprendre plus sur le père Vlad. Point négatif, je meurs chaque semaine en attendant la prochaine partie. Continue comme ça, bon boulot.

************************************************************


Posté par Tanuki le 16/11/2010

je vais en discuter avec manuwaza ;)

************************************************************


Posté par Gaga le 16/11/2010

Alors effectivement pour la Easy Skin ca saute un peu plus aux yeux, j'ai parlé un peu vite. Mais je me suis basé sur la Amano skin pour laquelle j'ai une net préférence (et la seule sur laquelle je vais en fait) et je trouve que sur celle-ci ca saute moins aux yeux. Après quand à savoir laquelle est la plus consultée .... :)

************************************************************


Posté par Manuwaza le 16/11/2010

Merci à vous :)
Pour la visibilité des dossiers, y'a quand même une énorme image en page d'accueil pour attirer l'oeil. Faut juste scroller un tout petit peu mais bon, on ne peut pas tout mettre directement visible dès l'affichage de la page d'accueil ;)

************************************************************


Posté par Tanuki le 16/11/2010

ben les dossiers sont quand même affichés... faut juste faire scroller un peu la page.
Mais ce n'est pas une mauvaise idée, on pourrait faire un encadré comme pour les tests!

************************************************************


Posté par Gaga le 16/11/2010

Très intéressant je ne m'était jamais intéressé à la véritable histoire autour de la légende de Dracula et je trouve ca passionnant bravo !! Par contre, peut etre qu'il faudrait mettre d'avantage en avant les dossiers pour car beaucoup de gens doivent passer à coté puisque seul les tests sont affichés clairement. Il y aurait surement un moyen de faire apparaitre les dossiers de la même facon que les tests ??

************************************************************


Posté par Tanuki le 16/11/2010

Ça vient , ça vient!
Tu sais déjà ce que j'en pense, le travail de recherche est imposant et n'importe quel fan devrait lire ce dossier!

************************************************************


Posté par Hijaki le 15/11/2010

3 protagonistes historiques, une inspirations de choix! ;)
J'adore l'histoire, merci pour la découverte du terrible Vlad l'empaleur ^^

************************************************************


Posté par Manuwaza le 15/11/2010

Hé ben, ça ne passionne pas les foules :(
Avec le nombre de visites hier, pas un seul commentaire, c'est franchement décourageant... M'enfin...

************************************************************